JURIDICTION SAINT EMILION : site officiel du club de foot de ST CHRISTOPHE DES BARDES - footeo

Article Sud Ouest

31 mars 2010 - 08:44

Mr Barge...

RetourAgrandir la policeDiminuer la policeLire les commentairesEcrire un commentaire

Mercredi 31 Mars 2010

FOOTBALL. Jean-Claude Barge a signé sa première licence à Saint-Émilion en 1949. Il ne ratera pas ce soir ce quart de finale de la Coupe d'Aquitaine contre Libourne (CFA)

« C'est ma raison de vivre »

Jean-Claude Barge, licencié au club depuis 1949. (photo A. M.)

La Jeunesse Sportive de la Juridiction de Saint-Émilion est un club d'où émane, de son stade, l'odeur de frites et de merguez. Croyons-en son président, depuis 2005, Michel Adoue, à la tête d'un collectif qui, sous sa présidence, a gravi deux échelons successifs jusqu'au plus haut niveau régional. Pas sûr que le fumet champêtre enchante tous les nez, à l'heure où se dégustent les primeurs dans les châteaux. Ce soir, il n'est plus question de nez, mais de pieds (1). La cuvée sportive 2010 sera-t-elle aussi exceptionnelle que s'annonce le millésime 2009 dans les chais ?

Les coéquipiers du capitaine Mickaël Michel se verraient bien faire un pied de nez à la logique. Mais peut-on parler de logique lorsque David rencontre Goliath ? Dans son histoire récente, Libourne a prouvé le contraire. N'est-ce pas Lyon ? C'était en Coupe de France. La Coupe d'Aquitaine peut réserver les mêmes surprises quand il s'agit d'un derby, de défendre un clocher et son esprit. Jean-Claude Barge croit aux vertus de cette équipe, qu'il porte dans son coeur, inculquées par son coach, Alain Brindor, pour mener la fronde (2).

Souvenirs

À 75 ans, cet ancien cadre d'exploitation au château Dassault ne manquera pas cette rencontre. Il faudrait une tempête de grêle pour l'empêcher de rejoindre la tribune du stade Raymond-Junet, avenue Jacques-Goudineau. La route qui mène au stade et porte le nom de l'ancien maire, son ami avec lequel il ne manquait aucun match des joueurs de Saint-Émilion.

Jean-Claude Barge a signé sa première licence en 1949, il avait 14 ans. Il se rappelle le match d'inauguration entre une équipe du District de Libourne et Hirson, un club des Ardennes. « À cette époque, il n'y avait que le football pour un gamin », se souvient-il. Des souvenirs, il en a emmagasinés depuis le temps, depuis 1947 et la naissance officielle du Saint-Émilion Olympique. Arrière droit, il a joué pendant trente ans sur ce même terrain, une terre à vigne, arrachée pour l'occasion. Impensable aujourd'hui !

Il se souvient d'une victoire locale (2-1) face aux Girondins de Bordeaux, en demi-finale de la Coupe du Sud-Ouest, et de la défaite en finale perdue contre Martignas ; que la première tribune en bois posée au stade, les dirigeants étaient allés la chercher au stade du Colonel Fournier (La Jalousie), à Libourne.

Il se souvient enfin de cette maman, rentrée sur le terrain, parapluie à la main, parce que son fils venait de subir un tacle d'un adversaire. Autre temps, autres moeurs ! Celui où le bénévolat ressemblait à un sacerdoce.

Jean-Claude Barge a, bien sûr, connu beaucoup de présidents avant Michel Adoue. Jacques Loménie, par exemple, de 1953 à 1963, « qui a émancipé le club en allant chercher des joueurs de La Bastidienne » ; ou le docteur Manuel, de 1982 à 1998, qui assura ensuite la coprésidence jusqu'en 2004, avec « Kiki » Goineau, lorsque se produisit la fusion avec Saint-Christophe-des-Bardes qui donna corps au club de la Juridiction (moins Saint-Sulpice-de-Faleyrens).

Le clocher et l'esprit

Fusion ? On en reparle. Fils, petit-fils de Saint-Émilionnais, père de trois enfants installés sur cette même terre où s'ancrent ses racines, Jean-Claude Barge se résout difficilement à y penser. Et pourtant lucide, il comprend que la pérennité de Saint-Émilion passe par un regroupement avec les clubs voisins. Libourne ? Aïe ! Qu'il soit le club phare, oui. Pour le reste, il demeure méfiant.

« Le football à Saint-Émilion, c'est ma raison de vivre », confie cet homme modeste, qui a du mal à parler de lui. « Du lundi au samedi, je pense au club, aux joueurs, aux résultats des équipes. » Et le dimanche ? Eh bien, il y pense encore dans les tribunes. Il rend hommage à René Egarius et Alain Brindor, les deux derniers entraîneurs, d'avoir redonné à « son » club un « état d'esprit ». « Saint-Émilion reste un club humain, solidaire. L'esprit de clocher, je le défends, mais ce n'est pas la solution. » Jean-Claude Barge prédit : « Libourne aura la pression sur ses épaules. On se sent Saint-Émilionnais. Alors, on se fout de savoir si on jouera bien ou mal, pourvu que l'on gagne. »

Les dirigeants attendent du monde à Raymond-Junet, ce soir. Bien plus que les petites chambrées habituelles. Pour que la fête soit belle et que la campagne sente les frites et la merguez.

(1) Ce soir à 20 heures au stade Raymond-Junet. Entrée 5 euros. Gratuit pour les enfants des écoles de football accompagnés d'un éducateur. (2) La demi-finale opposera le vainqueur de ce match à Langon (DH).

Commentaires

[Sujet supprimé] plus de 2 ans
Julien Diman est devenu membre plus de 2 ans
BRIC33 est devenu membre plus de 3 ans
Jean Guy Duchamp est devenu membre plus de 4 ans
tournoi U15 mouliets/castillon plus de 6 ans
leader ou pas plus de 6 ans
De Bons Espoirs : nouvelle photo plus de 6 ans
Nouvelle page et Nouvelle page plus de 6 ans
AIMEZ VOUS LE SITE plus de 6 ans
BOITE A IDEE et COMMENT AMELIORER LE SITE plus de 6 ans
Sénior A - Division Supérieure Régionale / saint paul sport : résumé du match plus de 6 ans
Nos VIGNERONS plus de 6 ans
GAMBARDELLA U 18 plus de 6 ans
gambardella 18 ans : nouvelles photos plus de 6 ans
Sénior A - Division Supérieure Régionale / VILLENEUVE SUR LOT : résumé du match plus de 6 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Joueur
  • 3 Supporters

L'AGENDA DU WEEK-END

Les matches du week-end

 

SVP PARTICIPEZ AU SONDAGE DU SITE